Article

2- Comparaison de la prosocialité perçue, la prosocialité exprimée et la prosocialité observée selon le genre des enfants âgés de 5 et 6 ans et le contexte éducatif fréquenté
par

- Caroline Bouchard, Université Laval, Québec, Canada

- Sylvain Coutu, Université du Québec en Outaouais-Campus de St-Jérôme, Québec, Canada

- Lise Lemay, Université du Québec à Montréal, Québec, Canada

- Nathalie Bigras, Université du Québec à Montréal, Québec, Canada





Cette étude compare la prosocialité des enfants âgés de 5 et 6 ans selon leur genre ainsi que le contexte éducatif fréquenté, et ce, à partir de trois sources et méthodes d’évaluation : 1) la prosocialité perçue par l’adulte; 2) la prosocialité exprimée par l’enfant en situations hypothétiques; et 3) la prosocialité observée lors d’interactions sociales entre pairs. Les résultats démontrent que les filles sont perçues par leurs éducatrices ou leurs enseignantes comme étant plus prosociales que les garçons, mais ils ne révèlent pas d’effet significatif de genre en ce qui concerne la prosocialité exprimée et la prosocialité observée. Les enfants en maternelle affichent des scores plus élevés à la prosocialité exprimée que ceux en centre de la petite enfance (CPE), alors que c’est l’inverse en prosocialité observée. Ces résultats sont discutés au regard de leur implication dans la prévention de la violence en contextes éducatifs.

Mots-clés : Comportements prosociaux, prosocialité, différences de genre, différences de sexe, éducation à la petite enfance, service de garde, centre de la petite enfance, maternelle, prosocial behavior, prosociality, gender differences, sex differences, early childhood education, childcare and kindergarten .

Pour télécharger la version complète de l'article, cliquez ici : PDF


Bibliographie

 


Lire aussi

> 0- Sommaire
> 00 - Table of Contents, September 2016, 1
> 1- Éditorial - La violence à l’école : considérations en fonction de l’âge et du sexe
> 3- Filles et garçons face au harcèlement à l’école : deux réalités différentes ?
> 4- Les mauvais traitements du personnel scolaire envers les élèves : distinctions selon le sexe et l’ordre d’enseignement
> 5- Trajectoires de l’agression indirecte et physique et facteurs de risque interpersonnels chez les filles et les garçons du primaire
> 6- Exploration des liens de causalité de la perception de l’environnement socio-éducatif sur les conduites agressives et prosociales des élèves à la fin du primaire
> 7- Cybervictimation, victimation ordinaire et perception du climat scolaire chez les lycéens français


<< Retour