Article

3- Les problématiques scolaires des élèves immigrés au prisme de l’ethnicisation des relations entre pairs
par

- Alessandro Bergamaschi, Université Nice Sophia Antipolis, École Supérieure du Professorat et de l’Éducation, Unité de recherche « Migrations Sociétés » (UMR CNRS 8245 - UMR IRD 205)




Cet article s’attache à comprendre les facteurs d’échec scolaire des élèves « immigrés ». Après une revue des explications dominantes, nous aborderons les cadres analytiques propres aux « relations entre pairs » et à l’« ethnicisation de l’espace scolaire ». La piste, sur laquelle nous sommes en train de travailler au moyen d’une étude qualitative, prévoit que pour les élèves « immigrés », la combinaison de facteurs habituellement considérés comme pouvant conduire à des formes d’échec scolaire telles que le décrochage scolaire, se double d’une variable supplémentaire, à savoir l’ethnicisation de leur statut au sein des relations entre pairs, laquelle peut devenir, selon les situations, un facteur pénalisant le déroulement de la scolarité.

Mots-clés : Immigration, adolescents, échec scolaire, xénophobie, ethnicisation, immigration, adolescents, academic failure, xenophobia, ethnicization.

Pour télécharger la version complète de l'article, cliquez ici : PDF


Bibliographie

 


Lire aussi

> 0- Sommaire
> 1- Editorial
> 2- Parents d’élèves des quartiers populaires de Marseille : Lignes ethniques, ressemblances morales
> 4- Du territoire au collège : réflexions de terrain dans un établissement ECLAIR des quartiers Nord de Marseille
> 5- Altériser l’environnement : comment des praticiens de l’école s’exemptent d’une remise en cause professionnelle
> 6- Varia - Garder les yeux ouverts : Méta-évaluation d’une expérimentation de formation des personnels des établissements scolaires en France
> 7- Varia - Du « chahut anomique » au sens des situations critiques : enjeux et limites des typologies des désordres scolaires


<< Retour